Le « grogneur » de l’estuaire de la Gironde : le maigre !

retour peche au maigre

Fin mai, début juin, le port de pêche de Mortagne s’anime. Juste après la marée haute, de nombreux curieux viennent accueillir les bateaux de pêche à leur retour. Mais qu’est-ce qui peut bien attirer autant de monde en cette fin de printemps ? C’est le maigre bien sûr, le « grogneur » de l’estuaire !

Un poisson rare et une pêche peu commune !

Le maigre est un poisson dont les populations sont assez concentrées même si on le retrouve de la Norvège aux côtes congolaises et du détroit de Gibraltar aux rives septentrionales de la Mer Noire.
Les populations de maigres se reproduisent uniquement dans 3 régions du globe bien distinctes :

  • en Méditerranée avec une reproduction dans le Delta du Nil ;
  • au nord-ouest de l’Afrique avec une reproduction en Baie du Lévrier (Mauritanie) ;
  • dans le golfe de Gascogne où le maigre se reproduit dans l’Estuaire de la Gironde.

Eh oui, c’est près du banc des Marguerites situé entre Meschers et Mortagne-sur-Gironde que se situe la seule zone de reproduction connue dans le golfe de Gascogne.

Maigre-transport
Une certaine musculature est nécessaire pour décharger les spécimens !

Dans la région, ce poisson est appelé « grogneur ». Non pas à cause de son caractère, mais parce que le mâle émet des grondements sourds au moment de sa reproduction. On dit qu’il « seille » (du verbe seiller en saintongeais) ! Si le pêcheur a une âme plus poétique, il parle alors du chant du maigre.

Ce bruit émit par le poisson est audible depuis le bateau. Ce sont ces grondements qui font de la pêche au maigre une pêche si particulière. En effet pour repérer les bancs de maigres, les pêcheurs s’allongent dans leur embarcation pour mettre l’oreille au fond de leurs bateaux afin de localiser ces « grogneurs ». C’est la pêche à l’écoute.

Quelques explications de Sébastien Lys un des derniers pêcheurs de Mortagne

Après avoir remonté leur filet, les pêcheurs prennent soin de mélanger dans un seau la semence des mâles aux œufs des femelles, avant de rejeter le tout à l’eau pour sauvegarder la reproduction de l’espèce.

Bateaux peche maigre Mortagne
Deux bateaux de retour de la pêche au maigre.

Dégustation du maigre

Le maigre est un poisson carnivore. Certains spécimen peuvent atteindre une taille de 2 m pour un poids de 60 kg. On trouve plus communément des individus de 50 cm à un mètre, pesant de 10 à 30 kg. Sa longévité ne dépasse pas la quinzaine d’années.

Enorme maigre Mortagne Stephen Lys
Stephen Lys, le fils de Sébastien, avec une superbe prise de 58,7 kg en juin 2016 !

Méconnu parce qu’il est rare chez les poissonniers, il est, pour celles et ceux qui ont la chance d’en trouver, délicieux et d’un prix très abordable. Sa chair est plus ferme et plus fine que celle du bar et nous vous conseillons une cuisson au barbecue, recette validée par tous nos convives !

Ingrédients
  • un maigre ;
  • des herbes que vous aimez (thym, sarriette, sauge, romarin, persil…) ;
  • du citron ;
  • de l’huile d’olive ;
  • une bouteille de rosé ou vin blanc ;
  • sel et poivre.
Préparation
  1. Préparez votre barbecue.
  2. Videz et lavez le maigre. Ne l’écaillez pas.
  3. Posez votre maigre sur plusieurs couches de papier aluminium huilé.
  4. Badigeonnez l’intérieur et l’extérieur du poisson avec de l’huile d’olive et garnissez le maigre avec le mélange d’herbes et des tranches de citron.
  5. Ajoutez le vin blanc ou rosé.
  6. Refermez le papier aluminium pour envelopper le maigre. Si vous avez un barbecue avec un couvercle alors il n’est pas nécessaire de l’envelopper. Remontez simplement les bords de l’aluminium pour éviter que le vin ne coule dans le barbecue.
  7. Faire cuire 15 à 20 min selon la grosseur du poisson.
Garnissage-du-maigre
Un beau maigre en cours de préparation au Domaine du Meunier !
Préparation du maigre au barbecue
Un peu d’assaisonnement avant de mettre au feu.
Maigre-au-barbecue
Le maigre est prêt à être dégusté !

Vous pouvez servir le maigre avec des petites pommes de terre nouvelles et une sauce crème fraîche raifort.

Pour toutes celles et ceux qui viennent passer un séjour au Domaine du Meunier ou dans la région, nous vous conseillons d’aller voir l’arrivée des maigres et surtout de déguster ce merveilleux poisson. L’été, les restaurants du coin le mettent très souvent à leur carte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *